Vendée. Magasins éphémères, la vigilance s’impose.

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

logoLe département de la Vendée se trouve actuellement  confronté à une intensification d'ouvertures de magasins d'équipements de la maison qui disparaissent après quelques semaines d'activité.

 

Ces sociétés s'installent la plupart du temps dans des locaux avec des baux d'occupation précaires.

Si ce phénomène d'ampleur nationale n'est pas en soi répréhensible, les vendeurs utilisent généralement des méthodes de ventes agressives pour attirer un maximum d'acheteurs  en un minimum de temps : 

- invitation téléphonique à venir retirer (en couple) un cadeau,

- démarchage très pressant pendant la visite du magasin,

- offres de rabais substantiels (le plus souvent illusoires),

- livraison très rapide après l'achat.

 

Si vous êtes invités à vous déplacer dans l’un de ces établissements pour retirer un cadeau, le Service de la sécurité et de la protection économique du consommateur (S.P.E.C.) de la Direction départementale de la protection des populations, vous informe que vous êtes couvert par la réglementation protectrice du démarchage à domicile.

 

Vous bénéficiez alors de 7 jours pour annuler éventuellement votre commande et vous  ne devez effectuer aucun paiement sous quelque forme que ce soit avant la fin de ce délai (espèces, chèques, autorisation de prélèvements...).


Il est également interdit de livrer les produits achetés pendant ce délai de réflexion et  les consommateurs sont invités à refuser toute proposition de livraison anticipée ; un client livré pendant le délai de réflexion de 7 jours sera peu enclin à faire valoir son droit  à rétractation.

 

Sourcé : Préfecture de la Vendée.

Publié dans Santé