Vallée Verte. Des chevaux pour transporter des troncs

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

Le site autour de la carrière des Coux est un espace vert important en bordure de l’Yon. Afin de réhabiliter le boisement humide de ce secteur, l’abattage de la plantation de peupliers est préconisé. La végétation naturelle, dans toute sa diversité, pourra ainsi à nouveau se développer. Le travail de diagnostic a été réalisé avec la LPO (Ligue de protection des oiseaux) et les travaux doivent intervenir cette année.  

Plantée en 1970, la peupleraie des Coux est arrivée à maturité au sens sylvicole du terme. Fragilisés, des sujets se cassent et chutent régulièrement. Une coupe  des peupliers à ce stade permettra une valorisation du bois et une garantie de recolonisation forestière rapide. En effet, tous les autres végétaux sont actuellement dominés par les peupliers. L’apport de lumière provoqué par un abattage raisonné leur permettra de se développer pleinement.

Fortement développée depuis 50 ans, la multiplication de plantations de peupleraies est l’une des causes de dégradation des zones humides en France. Ces plantations denses, constituées d’une seule essence, participent à l’assèchement des milieux en augmentant l’évapotranspiration naturelle. La biodiversité est très pauvre dans les peupleraies, par rapport aux peuplements naturels forestiers  naturels.

L ‘abattage a commencé le 9 septembre dernier. Le bois récolté sera vendu à une entreprise qui le transformera en combustible pour alimenter des chaufferies. Le volume de combustible ainsi recueilli permettra de chauffer pendant un hiver l’équivalent de 200 foyers. 

Images prises en dehors du chantier de l'autre côté du Yon.

chevaux-les-coux-la-roche-sur-yon.jpg

chevaux les coux la roche sur yon panneau ville