La Roche-sur-Yon : les poissons-chats interrogent les usagers de Moulin Papon.

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

Le phénomène est rare, mais quand il se produit, il est impressionnant : des poissons-chats meurent par milliers au barrage Papon de la Roche-sur-Yon. Pour les non-initiés, cela interroge : y a-t-il des risques sanitaires ? Comment expliquer ce phénomène ?

 

Nicole était en balade avec des amis ce jeudi de l’Ascension : « nous avons été surpris de voir tous ces poissons qui flottaient par milliers sur l'eau. Au début, ce sont les moucherons qui m'ont alerté et j'ai compris qu'il y avait des poissons morts. Il y en avait tout le long du barrage jusqu'à la base de voile. »


Le poisson-chat

Le poisson-chat est un peu l'ennemi du pêcheur. C'est une espèce susceptible de créer des déséquilibres biologiques, car elle est très prolifique et elle mange les œufs des autres poissons. Elle n'est pas appréciée d'un point de vue gustatif.

 

Comment expliquer une telle mortalité ?

moilin papon la roche sur yonLe phénomène est souvent lié à une forte concentration et une forte population de poisson-chat. Le meilleur ennemi du poisson-chat, c'est le poisson-chat : quand il y en a trop, il s'autorégule, c'est un phénomène cyclique.

 

« En 2008 et 2009, nous avions fait des prélèvements. Il avait été identifié un virus qui touche essentiellement le poisson-chat. Il a été constaté la barrière des espèces c'est-à-dire que le virus ne se transmet pas d’une espèce à une autre »  explique Arnaud TANGUY, le directeur de la fédération de pêche.

 

Le virus est présent tout le temps dans l'eau, ensuite cela dépend de plusieurs paramètres comme la densité de poisson-chat que l'on ne maîtrise pas, la température, la période de reproduction qui rend les poissons un peu plus sensibles au virus,  il y a une certaine faiblesse qui s'installe. Tous les de trois ans, il y en a toujours autant.

 

Quels risques sanitaires ?

moilin papon la roche sur yon 1Ce n’est pas lié à une pollution de l’eau. « Pour notre part, on n’est pas inquiet plus que cela car, tous les ans, sur les quatre coins du département  on a ce type de mortalité, c'est vraiment lié à des populations de poissons-chats qui sont très très importantes et qui se transmettent le virus entre eux »indique Arnaud Tanguy.

 

De son coté, la Ville qui gère en régie le plan d’eau de Moulin Papon se veut rassurante « ce n'est pas une pollution de l'eau ou la qualité de l’eau qui est en cause. Des analyses ont été faites qui ont montré que le phénomène est spécifique au poisson-chat. On est vigilant et on  intervient pour ramasser les poissons morts » explique de son côté Stéphane Ibarra d’adjoint à l’environnement.

 

moilin papon la roche sur yon 2Vendredi 18 mai 2012, la Ville a retiré 1/2 m3 de poissons-chats morts sur le barrage.
En 2008, les services de la Ville et la fédération de pêche avaient retiré 150 kg.

 

Les photos publiées ont été prises le lundi 21 mai 2012.


Publié dans Sport