La Roche-sur-Yon : le comité de suivi de la future place Napoléon en visite technique à Nantes.

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

Le projet d'aménagement de la place Napoléon, imaginé par Alexandre Chemetoff, prévoit la réalisation de bassins vivants, dans lesquels la régénération de l'eau s'effectue naturellement. Les bassins différents dans leur esthétique, mais faisant appel à la même technique, existent sur l'île de Nantes.

 

Afin de permettre aux membres du comité de suivi du projet de comprendre le fonctionnement de bassins naturels, une visite technique a été organisée hier, vendredi 4 mars 2011.

100 0269

 

 

Le principe général de fonctionnement des bassins

Le bassin est divisé en une série de sous-bassins en cascade. Chaque bassin amont est en permanence en eau, son niveau est régulé par une surverse vers le bassin aval. Le bassin amont est alimenté par les événements pluviométriques et son oxygénation est réalisée par une mise en circuit permanente à l’aide d’une pompe actionnée par une éolienne. Afin d’assurer une oxygénation suffisante du bassin et du renouvellement régulier du volume d’eau, deux éoliennes de type agricole sont nécessaires, l’une d’elle assurant un prélèvement en nappe souterraine pour compenser les volumes de bassin consommés en évapotranspiration. Elles sont implantées pour capter les vents dominants nord-est et sud-ouest dans le bassin des jardins flottants. La rose des vents locale et la configuration de la place Napoléon indique un espace dans lequel le vent est très présent.

 

En période estivale, deux électropompes assurent le complément d’oxygénation du bassin. Le surplus des eaux se déverse dans des fossés d’épandage par infiltration, à faible profondeur, permettant de réalimenter la nappe souterraine.

Ce dispositif est dimensionné pour gérer un volume d’eau équivalent à celui d’un événement de type décennal. Au-delà, une surverse de sécurité dirige le surplus de ces eaux vers le collecteur pluvial existant.

 

Le traitement alternatif des eaux pluviales permettra notamment de réduire les débits sur les collecteurs pluviaux existants et de réapprovisionner la nappe souterraine pour limiter les risques de carence.

 

Origine des réseaux d’approvisionnement du bassin

Les eaux pluviales en provenance des toitures existantes en périphérie de la place Napoléon sont recueillies. Priorité donnée à la collecte des eaux de toiture des édifices publics ou assimilés, soit 2000 m2 de surface disponible.

La collecte des eaux de surface non circulées peut également être envisagée. Les eaux en provenance de la nappe souterraine de surface à laquelle l’étude de sol fait référence ont une profondeur variant entre 6 et 7 m. Leur prélèvement nécessite la rédaction d’un dossier de déclaration de prélèvements en eau de la nappe pour un débit inférieur 8 m3/h.

Les eaux en provenance du réseau d’alimentation en eau potable ne servent que pour les appoints  d’exception.

 

Principe général de traitement des eaux recueillies

Les eaux les toitures :

fossé drainantLa collecte des eaux de toitures s’effectue depuis les pieds de chute des descentes d’eau pluviales de toitures, puis elles sont acheminées par des fossés jusqu’à une cuve de rétention qui assure une première décantation, débourbage et séparation des flottants. Afin d’améliorer la qualité de cette eau, un dispositif de chaussette drainante, étanche, horizontale, cheminant en rive du bassin assure la filtration et l’épuration complémentaire de l’eau qui se déverse dans une cuve de tranquillisation. Depuis cette cuve un poste de pompage (électropompe) assure l’alimentation du bassin.

 

Les eaux de la nappe souterraine :

La collecte des eaux de la nappe s’effectue à l’aide d’un forage réalisé à une profondeur de l’ordre de 10 m. L’extrémité aval du forage est équipée d’un massif filtrant qui assure une grande partie du dessensablage et débourbage de l’eau puisée. Une éolienne équipée d’une pompe à piston assure le prélèvement et l’alimentation d’une cuve de rétention qui permet une première décantation et un débourbage. En prolongement, un déversoir alimente gravitairement la cuve de tranquillisation qui collecte également les eaux épurées en provenance des toitures.

 

Depuis cette cuve, un poste de pompage alimente le bassin avec une électropompe qui garantit le complément de débit lors d’événements pluviométriques exceptionnelles. Ce dispositif est commun avec celui du relèvement des eaux de toiture.

 

* Extrait des documents remis à l'occasion de la visite technique

AUTRES POINTS EVOQUES (d'une façon informelle)

Le Skatepark

 

100 0302L’espace dédié au skateboard actuel devrait disparaître. Les services de la  Ville travaillent en concertation avec l'association Urban Connexion pour la création d'un Skatepark qui «devrait» être aménagé au square Bayard. Bonne nouvelle ! À suivre…

 

Des bassins en moins.

L'esquisse a été adaptée. Nous vous proposons une photo de la nouvelle esquisse sans habillage. Il faut noter la supression de deux autres bassins (n° 3 et 4 sur le plan).

la roche sur yon comité de suivi place napoléon -copie-1

100 1450

Le stationnement place Napoléon

Vous avez pu le constater, depuis l’installation des barrières et des caisses automatiques sur la place, on a parfois l’impression que la place est presque est vide. Un comble si on tient compte des prooblèmes de stionnement évoqués ici et là.. Actuellement, le taux d’occupation de la place depuis l’installation de barrières est de 70 % ce qui signifie que l’on trouve, maintenant, systématiquement une place de stationnement maintenant. 

Pourquoi ?

Les choses sont simples. Auparavant, tout le monde se garait sur la place Napoléon sans forcément payer à l’horodateur. Maintenant, ce n’est possible car il faut payer à la caisse si l’on veut sortir de la place.

 

Un petit rappel nécessaire 2.jpg

Les indications que nous vous apportons ici sont à prendre avec circonspection. Comme vous le savez, un membre de mavillesolidaire fait partie du comité de suivi. Nous vous informons avec plaisir du déroulement et du suivi du projet d'aménagement de future la place Napoléon. Nous vous rendons compte de notre participation en qualité de yonnais ni plus, ni moins. Ces infos-là, vous ne les trouverez nulle part ailleurs.

 

A savoir :

L’exposition itinérante pour découvrir le projet de la place Napoléon continue à aller au-devant des yonnais dont voici les prochaines dates :

-       Du 7 au 12 mars 2011 : maison de quartier du Pont Morineau

-       Du 14 au 17 mars 2011 : maison de quartier de la Vallée Verte

-       Du 28 mars au 10 avril 2011 : maison de quartier Jean-Yole

-       Du 11 au 22 avril 2011 : maison de quartier de la Liberté

-    Du 2 au 13 mai 2011 : maison de quartier des Pyramides (visite commentée par joel soulard, 1er adjoint au maire, jeudi 5 mai à 13h30)

 

place nap 1 sept2010 copieN’oubliez pas que vous pouvez DONNER VOTRE AVIS sur la future place Napoléon.

 

 

 

 

À lire également sur le même sujet :

Place Napoléon

Publié dans Place Napoléon