La Roche-sur-Yon : Eugénie, la mémoire du quartier de la Liberté.

Publié le par mavillesolidaire

eugenie.jpgLe conseil de quartier de la Vallée Verte/Liberté, en partenariat avec la maison de quartier de la Liberté et des habitants, réfléchissent à un nouvel aménagement de la Place de la Liberté. Les habitants sont conviés à des réunions publiques mensuelles * pour donner leur avis.

Nous avons rencontré Eugénie, 87 ans, qui habite le quartier depuis 53 ans. Dynamique, charmante, une grand-mère que tout le monde aimerait avoir.

 

 

À quoi ressemblait le quartier de la Liberté il y a 53 ans ?

Il n'y avait que des champs, partout ! Je me souviens, on allait chercher le lait à la ferme. La rue Lumière n'existe pas. Il y avait les vaches à M. Chailloux. C'était vraiment la campagne. Le camping municipal était à l'emplacement de l'école Laennec.

 

Cela a commencé à bouger quand les paysans ont vendu leur terrain. La première maison construite dans la rue Trousseau, c'était celle M. Mme Lucas, des gens très gentils. Dans la rue Lumière, M. Chailloux a vendu ses parcelles. Ensuite la construction des HLM a été très vite. Le dernier construit fut Ambroise Paré.

Bien sûr la construction des bâtiments à changer le quartier. Mais vous savez, on s'habitue à tout

 

Le premier bâtiment construit dans le quartier, c'est celui de la Liberté, le bâtiment A, c'était en 1956. Ils commençaient à faire un escalier de 16 appartements, puis ils faisaient venir les gens. Au début ce n’était pas trop la joie, il n'y avait pas de porte au placard, pas de volet, pas d'eau chaude et pas de chauffage. Il fallait aller chercher le charbon en bas, c'était pénible.

 

Pour faire nos courses, nous avions le choix pour faire nos courses : il y avait cinq épiceries, le boulanger passait avec son véhicule, comme la marchande de poisson. Vous savez monsieur, c'était une autre vie.

 

Avant,  j'allais travailler en vélo au cinéma le Concorde, ça serait maintenant,  je ne le ferai plus avec toute cette circulation…

 

La Place de la Liberté a-t-elle changé ?

Oh que oui, elle s'est dégradée je trouve. Elle est beaucoup moins belle qu'autrefois. La Place était beaucoup plus grande. Il y avait bien moins de circulation et puis maintenant, vous savez avec tous ces chiens, il y a beaucoup de déjections c'est vraiment très désagréable. Il va y avoir un vide grenier dans 15 jours je me demande où les gens vont pouvoir mettre leur stand sans marcher dans la crotte. Quand on est arrivé, les HLM ne voulaient pas de chien. C'était beaucoup plus propre que maintenant.

 

Quel est votre regard sur d'éventuels aménagements à faire pour que la Place soit plus agréable pour tous ?

Le revêtement, il est très poussiéreux ! Lorsque l'on organise des fêtes par exemple ce n'est pas agréable. Il faudrait trouver un autre système qui évite toute cette poussière. Autrement, les gars de la Ville font ce qu'il faut pour l'entretenir la Place.

 

Comment occupez-vous vos journées ?

Je ne m'ennuie jamais. D'abord, j'aime lire, j'aime faire des mots croisés, regarder la télé ou alors je vais en ville.

Je viens tous les matins à la maison de quartier prendre un café et discuter. Je fais des permanences au coin lecture. J'ai plein de petites occupations.

 

A savoir :

Le groupe de travail « aménagement de la Place de la Liberté » se réunit publiquement une fois. par mois. La prochaine rencontre aura lieu le mardi 29 juin 2010 à 20h salle de la Passerelle pour une dernière réunion avant l’été. Si vous êtes usagers de la Place vous pouvez également participer au "Diagnostic de terrain" le Mercredi 9 juin de 16h à 18h (sur la place de la Liberté).

 

Les animations dans le quartier :

- Dimanche 6 juin : Art Liberté. Tous les artistes du quartier vont exposer sur la Place (peintres, sculpteurs...)

- Dimanche 13 juin : Vide grenier (gratuit).

- Samedi 19 juin : Concours de pétanque

- Samedi 26 juin : Fête du quartier (en même temps que la Fête de l'école)

 

Publié dans Actualité