La sécurité dans les bus pose question.

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

Hier, vers 15h30, à l'arrêt braille de la ligne 3 du réseau Impulsyon de la Roche-sur-Yon, deux individus cagoulés sont montés. Le chauffeur a été menacé à l'arme blanche par deux braqueurs qui lui ont demandé la caisse.  

 

Le butin en main, les deux individus sont partis en courant.

 

Il n'y a pas eu d'agression physique mais le chauffeur, très choqué, est en arrêt jusqu'à samedi.

 

Ses collègues exercent aujourd'hui leur droit de retrait individuel en solidarité avec le chauffeur agressé. Cela signifie qu'aucun bus ne roulera. 

 

cty-7-fevrier-2012.jpg

« Cela fait longtemps que l'on interpelle la direction. Il n'a pas assez de monde sur le terrain il y a besoin de plus de contrôle pour la sécurité des chauffeurs et des usagers » indique Nathalie Borderon du comité d'entreprise de la société. 

 

Avec ce braquage, la coupe est pleine pour les salariés du réseau de transports yonnais qui considèrent que la sécurité des usagers et des chauffeurs ne doit pas être prise à la légère « si la direction ne nous donne pas de réponses favorables c'est-à-dire plus de contrôle, d'agents de sécurité sur le terrain, demain, nous exercerons à nouveau notre droit de retrait individuel. »

cty-droit-de-retrait-individuel-7-fevrier-2012-2.jpg