Deuxième agression d'un chauffeur de bus en trois jours ! Que se passe-t-il ?

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

Cet après-midi, à 14 h 30, sur la ligne 3 du réseau de bus Impulsyon de la Roche-sur-Yon, une deuxième agression a eu lieu sur un chauffeur de bus.

 

cty droit de retrait individuel 7 février 2012 3Cette fois-ci un homme seul, à visage découvert, a braqué le chauffeur avant de s'emparer de la caisse de s'enfuir. « Le conducteur a senti un truc froid et long dans son cou. L'agresseur lui a demandé sa caisse ce qu'il a fait immédiatement. » vient de nous commenter un membre du comité d'entreprise de la CTY qui gère le réseau Impulsyon. Un portrait-robot sera effectué demain au commissariat de la Roche-sur-Yon.


Ses collègues une nouvelle fois ont exercé leur droit de retrait individuel. « Cela a pris un peu de  temps pour prévenir tout le monde, car nous n'avions aucun moyen de communiquer avec les chauffeurs. Nous sommes allés place Napoléon avertir nos collègues les uns après les autres »

 

Dès demain, les conducteurs et conductrices de la ligne 3 seront accompagnés par des agents de la société, à la demande du comité d'entreprise qui n'exercera pas le droit de retrait individuel.

 

Les bus fonctionneront donc normalement demain jeudi même si certains d'entre eux nous ont fait savoir qu'il reprendra le boulot avec « la peur au ventre ».

 

Les chauffeurs tiennent à s'excuser auprès des usagers de ces perturbations. La sécurité est leur souci premier. La sécurité des chauffeurs bien entendu, mais également la sécurité des usagers.

 

Le manque de communication met les usagers en colère !


Vous êtes nombreux à nous contacter via les différents réseaux sociaux et par courriel pour nous informer du manque de réactivité d'Impulsyon : «Marre que l'on prenne les usagers d'Impulsyon pour des abrutis. Autant je respecte le droit de grève autant je m'insurges sur la pratique de ce jour ==> 18h07 je reçois un SMS avec comme seul contenu Info Impulsyon ==> ??? Il a fallu attendre 18h48 pour recevoir 2e SMS précisant que suite à agression le 08/02/12 quartier mon repos les bus ne circulaient plus. Mauvaise communication irrespectueuse des usagers. »

 

 

Quelles suites ?


Suite à la première agression, une réunion concernant la sécurité des transports en commun à la Roche-sur-Yon est programmée vendredi prochain entre le commissariat de police, l'agglomération, les élus en charge du transport et Impulsyon.