Canal 15 : Les promesses n’engagent que ceux qui les croient.

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

Plus d'un an après la fermeture de l'antenne de Canal 15 pour cessation d’activité, et après la publication de l'article « Canal 15,1 an après, que sont-ils devenus ? » , nous vous proposons de faire le point sur un dossier loin d’être si dérisoire qu’on pourrait le croire parfois.

 

La  chaîne a été créée en 1992 par la volonté de la municipalité de l'époque. Elle était gérée par une association loi 1901. À l'origine, le conseil d'administration était composé de membres de droit (élus municipaux) et de membres fondateurs (essentiellement associations et organismes).

 

La transformation, en novembre 2009, de l'association « Canal 15 » en SAS « Canal 15 Vendée » gérée par Oryon a avorté un an et demi après. La disparition de cette chaîne locale de service public, comme celle de tout média local représentatif d’une liberté d’expression et d’une proximité, laisse un goût amer, un vide.

 

Black out

Mais qui s’intéresse aujourd’hui à Canal 15 ? « Personne ! » nous a-t-on répondu dans le sillage de la municipalité.

De son côté Maître Pelletier, le liquidateur judiciaire, que nous avons contacté indique « qu’il n’a pas de déclaration à faire ».

 

La seule trace visible aujourd’hui est la vitrine qui reste intacte… de loin ! Car quand on se rapproche un peu on peut apercevoir sur les photos prises à l’été 2012, qu’il y a un photocopieur (qui demeure toujours en location), un sac à dos...

 

La dernière fois qu’il a été vu, le matériel audio et informatique était toujours sur place, sauf que… une fuite d’eau a coulé jusqu’aux voisins du dessous qui ont informé les services compétents pour une intervention rapide, ce qui a été fait.

 

Du matériel a été mis à l’abri d’éventuelles conséquences de cette fuite et d’autre serait resté sur place. Mais quel matériel a été transporté ? Par qui ? Où ? Et le matériel restant dans quel état est-il ?

 

Plus d’un an après la disparition de l’antenne, la page d’accueil du site internet nous informe toujours que ce site est en cours d’élaboration.

 

Les véhicules de la société étaient toujours stationnés dans le parking souterrain au 4 juillet 2012 soit plus d’un an après(cf. photo ci-dessous). Aujourd’hui le parking s’est vidé des quatre voitures de Canal 15…

 

Les anciens salariés.

Pour ceux d’entre eux qui ont retrouvé un emploi, ils ne le doivent qu’à eux-mêmes. Pour les autres, c’est une autre histoire…  On est bien loin des promesses faites en juin 2011.

Ils ont fait une formation dans le cadre d’une « Convention Reclassement personnalisée » destinée aux salariés licenciés avec, à ce jour, une incertitude qui plane quant à ses débouchés.

« J’ai fait une demande de stage à la mairie de la Roche, j’attends toujours la réponse... » nous confiait un ancien salarié.

Force est de constater que le label « Canal 15 » de favorise rien du tout.

 

Des pistes de relance?

Bien que relativement confidentielles, les « WebTV » font leur apparition, par exemple TLSV à Luçon.

 

L'association Canal 15 existe toujours elle reste porteuse d'un projet de redémarrage de la chaîne, mais ne dispose d'aucuns matériel et ne poursuit donc actuellement aucune activité de production. Elle est actionnaire de la SAS à hauteur de 22 % de capital social.

Faire fonctionner une télévision locale en s'appuyant uniquement sur une équipe de professionnels est certainement une gageure que beaucoup de collectivités ne peuvent assumer financièrement: il faut compter en moyenne 1 million d'euros par année d’exercice.

 

L'association reste dans l'attente de la date de liquidation et de son résultat en fonction de sa possibilité ou non de récupérer une partie du matériel.

 

Canal 15 vendée (19)Entrée rue Joffre.

CANAL 15Entrée galerie Bonaparte.

Canal 15 vendée (11)Canal 15 vendée (17)

Canal-15-vendee--14--copie-1.jpgPhotos des véhicules le 4 juillet 2012.

Canal 15 vendée (4)site-canal-15-vendee-copie-1.jpg

Copie écran site web de ce jour.

Publié dans Médias