Le baromètre de l'APF fait monter la température de la ville.

Publié le par mavillesolidaire

Le coup médiatique est réussi. L'association des Paralysés de France en collaboration avec l'hebdomadaire l'Express a publié jeudi dernier le classement des 96 chefs-lieux les plus accessibles aux personnes à mobilité réduite. Alors que Nantes est dans un fauteuil avec la première place, la ville de Roche-sur-Yon occupe la 90e place. Cela veut-il dire que la ville est inaccessible ? Peut-on accéder avec une mobilité réduite facilement dans les lieux publics ? Retour sur une semaine bien mouvementée.

 

R-Yon90sur96.jpg

Un dialogue de sourds ?

Le maire de la Roche-sur-Yon s'est exprimé d'une façon très vive sur TV Vendée (voir la vidéo ci-dessous). Un communiqué de presse est paru Ouest France du 16 février 2010. Enfin, la délégation départementale de l'APF a, quant à elle, répondu sur son blog documents à l'appui.


Nous sommes retournés sur des lieux un peu stratégiques et nous avons rencontré également quelques yonnais afin de voir la réalité des choses.


IMGP6104.jpgS'il est vrai que la nouvelle passerelle de la gare,  avec ses trois ascenseurs, offre un équipement parfaitement adapté aux personnes à mobilité réduite, ce n'est pas le cas de l'Hôtel de Ville. « Je me souviens, lors d'une réunion publique à la maison de quartier de la liberté, il y a quelque temps de cela déjà,  j'avais interpellé M. le Maire à ce sujet » nous confie un habitant de la Roche-sur-Yon. « Il avait indiqué à l'époque que les choses allaient se régler prochainement ». L'accès à l'hôtel de ville ne peut se faire que par le jardin de la mairie. « Le travail a été à moitié fait : sur les deux portes qui donnent accès à l'Hôtel de Ville, une seule a été automatisée.. C'est vraiment regrettable ! Vous savez cela fait 15 ans que nous attendons , on en a marre maintenant ! ».


Un autre lecteur témoigne : « vous savez, quand je vais voter, ce n'est pas simple. Les gens sont sympathiques et ouvrent les portes. Arrivé à l'isoloir adapté là encore j'ai du mal à y entrer avec mon fauteuil roulant mais tant bien que mal j'y arrive. La tablette n'est pas à la hauteur donc je mets les papiers sur mes genoux. »


Autre exemple : les enveloppes de quartier.

Sur une enveloppe d'environ 24 000 €, l'installation de portes automatisées pour la maison de quartier coûte 12 000 €. Cette demande formulée par un habitant du Val-d'Ornay a été validée. Quand une ville a un budget global d'investissement, les travaux d'accessibilité ne doivent-ils pas être inclus. ? 

 

Et maintenant ?

Le baromètre concerne les chefs-lieux nationaux. Il pourrait être ntéressant que le même type de baromètre soit effectué à l'échelle d'un département. 

 

 

IMGP6118.jpgLa ville n'est pas inaccessible aux personnes à mobilité réduite mais elle peut certainement mieux faire en y associant par exemple un groupe où des représentants d'associations dans chacun de ces travaux.

De belles réalisations existent comme la nouvelle passerelle avec ses trois ascenseurs, les nouveaux ronds-points qui font la part belle aux piétons quels qu'ils soient. La volonté semble affichée de la part de la municipalité mais il faut certainement l'affirmer plus clairement .


Circuler « en toute autonomie » comme l'a martelé Thierry Craipeau le représentant élu de l'Association des Paralysés de France est un travail de longue haleine avec une date butoir, 2015 afin que la loi handicap soit respectée.


L'accès à tous, pour tous, c'est maintenant un droit avec cette loi. Compte tenu des travaux et des projets en cours sur la ville, celle-ci devrait effectuer une remontée dans ce baromètre qui, a bien fait monter la température de notre chère ville.

 


 

Repères :

Le blog de l'APF

Les coordonnées de l'APF

Voir aussi : APF,  la longue marche vers l’accessibilité.

Les résultats du baromètre