Le boom touristique de la Roche-sur-Yon.

Publié le par ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

L'office de tourisme a présenté les chiffres de fréquentation sur l'agglomération. La Ville est devenue   une vraie étape touristique grâce à l'attraction de la Place Napoléon, qui est le premier site fréquenté par les touristes.

Avec près de 120 000 visiteurs, le taux de fréquentation de la Place Napoléon est en augmentation par rapport à 2015. "La place Napoléon est devenue un véritable thermomètre touristique" commente Yannick DAVID le Président de la commission tourisme à l'agglomération."On veut faire de La Roche-sur-Yon, une destination touristique, et non pas seulement un point de passage, ce qui était le cas par exemple entre la région parisienne et le littoral".

Avec une amplitude horaire importante ( de 10 h à 20 h) les animaux de François Delarozières ont été le troisième site vendéen le plus visité derrière le Puy du Fou et le zoo des Sables d'Olonne.  La manipulation (gratuite) des animaux a été facilitée : les leviers ont été remplacés par des boutons poussoirs, des jeux d'eau ont été ajoutés au crapaud et à la perche du Nil.

L'église Saint-Louis a accueilli,13 000 visiteurs et le Haras de Vendée 22 000.

L'Office de Tourisme a constaté une hausse de 30 % de visites en plus. "La durée de présence des touristes s'est allongée. Les campings étaient remplis avec un taux de fréquentation de près de 100 %" précise Alexandre Elouard le directeur de l'Office.

Les étrangers sont venus nombreux.
21 % de la fréquentation totale ( + 8 % par rapport à 2015) sont des étrangers. Sur le podium, les Hollandais arrivent en premier, suivis des Anglais et des Belges.

La Calèche
1 500 personnes ont visité le cœur de la ville en calèche, dont 52 % n'étaient pas vendéennes.

Les outils de communication ont permis de mettre en valeur la ville avec une campagne dans les métros parisiens, des affiches dans les campings, les flyers, le site internet de l'office de tourisme avec plus de 650 000 vues et la page Facebook.


D'autre part, la ville indique le chiffre de 400 000 € pour la maintenance de la place Napoléon.
C'est le montant annuel dépensé par la municipalité pour la place Napoléon. Ce montant prend en compte l'entretien des animaux, les vétérinaires et le nettoyage de la Place.

Le boom touristique de la Roche-sur-Yon.

La Newsletter de mavillesolidaire.com permet, gratuitement et à chaque publication, d’être informé instantanément de chaque nouvelle parution sur ce site, caractérisé par un regard totalement indépendant sur notre ville, La Roche-sur-Yon.

Pour cela, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail dans la colonne de droite à la rubrique « S’abonner ».

La page Facebook ma ville solidaire permet désormais aux utilisateurs qui l’aiment de suivre la sortie de chaque article sur la Roche-sur-Yon dans leur fil d’actualité Facebook.

Les photos de mavillesolidaire sont protégées. Si vous êtes intéressés par des photos et/ou de la pub cliquer ici.

Les manifestations sont publiées sur l’agenda de mavillesolidaire.fr

Publié dans LRSY, Vendée, officetourisme