La Roche-sur-Yon. Expulsion : une famille à la rue.

Publié le par ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

L'horreur, l'incompréhension, ce matin les bénévoles des associations* n'avaient pas de mot assez dur pour qualifier ce qu'ils étaient en train de vivre : l'expulsion d'une famille avec trois enfants de 2 ans 1/2, 12 ans et 14 ans.

C'était dans le quartier des Halles en plein centre-ville de la Roche-sur-Yon. Une vingtaine de bénévoles* étaient rassemblés devant un bâtiment d'Oryon pour soutenir ceux qui allaient être mis sur le trottoir, à la rue.. Le logement est géré par l'association Passerelle.

Forces de l'ordre, huissier de justice, serrurier étaient présents vers 9 h pour expulser la famille de son logement. Le père de famille les attendait sur son balcon, les yeux agars.

Il s’agit d’une famille d’origine Yézide de Géorgie, arrivée, il y a 5 ans et demi. Le collectif ne  comprend pas la succession des refus de la préfecture. "Cette famille n’a jamais pu travailler et ainsi trouver un autre hébergement. Un enfant est scolarisé à Haxo, l’autre à Victor Hugo. Le petit n’est pas encore scolarisé".

Annie Durand, en larme, est bénévole à la Cimade. "Je les connais depuis deux ans et demi. On a fait plein de choses pour qu'ils soient régularisés. Ils ont envie de vivre en France, d'être complètement intégrés. Ils ont trois enfants qui sont des petits français, qui parlent le français, qui sont scolarisés, qui ont des amis français, bref qui sont complètements intégrés ! Ils voulaient travailler pour pouvoir subvenir aux besoins de leurs enfants. Bref, des gens normaux, complètement normaux que la Préfecture a mis sur une voie de garage. On leur a toujours tout refusé."
"La famille avait été convoquée au mois de janvier par la Préfecture pour un entretien en français. L'entretien s'était très bien passé. On leur reproche de ne pas assez bien parler français et pourtant, aujourd'hui, il n'y avait apparemment pas besoin d'interprète."

Une fois que toutes les formalités étaient faites, la famille est sortie .

L'expulsion a duré trois quarts d'heure. La maman est sortie en premier avec le plus jeune de ses enfants. Elle a posé son sac devant l'entrée de l'immeuble et a traversé la rue pour se jeter en pleurs dans les bras d'une bénévole.

L'un des enfants est sorti par l'arrière du bâtiment avec ses affaires ne comprenant pas trop ce qu'il se passait.

Le papa, quant à lui, est sorti en dernier avec le reste des bagages, qu'il a posés à la porte de l'entrée du bâtiment où il s'est assis sans rien dire. Puis il a chargé les bagages dans la voiture d'un bénévole, sous les cris terrifiés du plus jeune de ses fils, le voyant certainement partir alors qu'il était aux côtés de sa maman, pour la soutenir. Il a deux ans 1/2...

Une dame qui travaille à côté du bâtiment tient absolument à témoigner anonymement. "Moi je travaille là depuis huit, neuf ans. Je crois qu'ils ont toujours habité là. Je les croisais régulièrement. C'est une famille normale, qui accompagnait ses enfants à l'école"

La famille devrait être hébergée dans un hôtel pendant deux nuits. Charge à elle de se trouver à manger. Ensuite, elle devra faire appel au 115 pour trouver des hébergements temporaires.

Les bénévoles poursuivent leurs actions solidaires pour suivre la famille et essayer de l'aider dans son marathon administratif. Ils mettent également la main à la poche, comme par exemple l'achat de cartes de bus, ce matin, soit une dépense de 70 €.

À lire également :

La Préfecture réagit.
Welcome-Vendée , "un réseau citoyen qui avance en marchant."​

Contact.
CIMADE VENDÉE
71, bd Aristide Briand
Boîte n°36
85000 LA ROCHE-SUR-YON

vendee@lacimade.org


* ACTIF, Aides85, RESF, Pastorale des Migrants, La Cimade, la Ligue des Droits de l'Homme.

A.P


Quelques images bouleversantes de l'expulsion. 

La Roche-sur-Yon. Expulsion : une famille à la rue.
La Roche-sur-Yon. Expulsion : une famille à la rue.
La Roche-sur-Yon. Expulsion : une famille à la rue.
La Roche-sur-Yon. Expulsion : une famille à la rue.
La Roche-sur-Yon. Expulsion : une famille à la rue.
La Roche-sur-Yon. Expulsion : une famille à la rue.
La Roche-sur-Yon. Expulsion : une famille à la rue.

La Newsletter de mavillesolidaire.com permet, gratuitement et à chaque publication, d’être informé instantanément de chaque nouvelle parution sur ce site, caractérisé par un regard totalement indépendant sur notre ville, La Roche-sur-Yon.

Pour cela, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail dans la colonne de droite à la rubrique « S’abonner ».

La page Facebook ma ville solidaire permet désormais aux utilisateurs qui l’aiment de suivre la sortie de chaque article sur la Roche-sur-Yon dans leur fil d’actualité Facebook.

Les photos de mavillesolidaire sont protégées. Si vous êtes intéressés par des photos et/ou de la pub cliquer ici.

Les manifestations sont publiées sur l’agenda de mavillesolidaire.fr

Publié dans LRSY, Vendée, cimade, expulsion