La Roche-sur-Yon. Gérard Filoche demande le retrait « de la scélérate loi El Khomri »

Publié le par ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

Il parcourt la France inlassablement avec une centaine de meetings contre cette loi El Khomri depuis deux mois : Gérard Filoche était l’invité hier de Attac Vendée. Devant 110 personnes, l’ancien inspecteur du travail, membre du bureau National du Parti Socialiste, est venu dire pourquoi la loi El Khomri était dangereuse pour tous les travailleurs français.

Pourquoi demander le retrait de la loi El Khomri ?
Il s’agit, avec la loi El Khomri, d’un problème fondamental : est-ce qu’on adapte les entreprises aux humains ou est-ce qu’on adapte les humains aux entreprises ? Tout est là, c’est la défense des droits de l’homme et de la femme au travail. Quand Hollande a dit, en septembre dernier : « nous allons adapter le droit du travail aux besoins des entreprises », c’était un vraie contre révolution. Toutes ces lois confortent le pouvoir du chef d’entreprise contre le salarié, ce qui vise à soumettre le salarié.

Vous êtes au Bureau National du PS pourquoi y êtes-vous resté ?
Pourquoi j’en partirais ? Je ne veux pas laisser le Parti socialiste à Valls. Moi je suis légitime, je suis un socialiste dans la tradition de Jaurès ; Je ne suis pas un anti-socialiste dans la tradition de Macron. Donc pourquoi ça serait les socialistes qui partiraient du Parti Socialiste ? Le parti Socialiste n’a jamais voté un texte contre la loi du travail.
Les sondages disent que 71% des français sont contre la loi El Khomri. Pour le mouvement syndical, il y a la CGT, FSU, Force Ouvrière, Solidaires. Au sein de la CFDT, toute la fédération métallurgie est contre. Dans l’Unsa, commerces, construction, et assurances sont contre. La CGC est également contre la loi El Khomri. Quand vous additionnez toutes ces forces, cela fait 80 % du mouvement syndical qui est contre. La mobilisation du 28 avril va être plus importante que le 31 mars.


Quel est votre regard sur « Nuit Debout »
Je suis allé à Paris, Marseille, Clermont-Ferrand, Nice (…), c’est totalement différent d’une ville à l’autre. Leur point commun, c’est d’être contre la loi El Khomri.
Je suis un vieux de mai 68. C’était comme ça en 68… beaucoup de gens n’ont pas imaginé. Il n’y avait pas que l’Odéon et la Sorbonne qui étaient occupés, à Paris, c’était comme ça dans toutes les villes. A l’Odéon, ils discutaient comme Place de la République, maintenant, ça servait à ça.
J’étais normand et à Rouen, tous les soirs on avait 3000 personnes et on parlait de tous les sujets que les gens souhaitaient. Nuit Debout me fait rappeler ce que j’ai vécu.


À lire également :
La Roche-sur-Yon. Grève et manifestation le jeudi 28 avril 2016.

 

A.P

La Roche-sur-Yon. Gérard Filoche demande le retrait « de la scélérate loi El Khomri »
La Roche-sur-Yon. Gérard Filoche demande le retrait « de la scélérate loi El Khomri »
La Roche-sur-Yon. Gérard Filoche demande le retrait « de la scélérate loi El Khomri »
La Roche-sur-Yon. Gérard Filoche demande le retrait « de la scélérate loi El Khomri »

La Newsletter de mavillesolidaire.com permet, gratuitement et à chaque publication, d’être informé instantanément de chaque nouvelle parution sur ce site, caractérisé par un regard totalement indépendant sur notre ville, La Roche-sur-Yon.

Pour cela, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail dans la colonne de droite à la rubrique « S’abonner ».

La page Facebook ma ville solidaire permet désormais aux utilisateurs qui l’aiment de suivre la sortie de chaque article sur la Roche-sur-Yon dans leur fil d’actualité Facebook.

Les photos de mavillesolidaire sont protégées. L’utilisation est interdite sans un accord écrit de notre part. Contact : webmaster@mavillesolidaire.com