La Roche-sur-Yon. Future école du Pont Boileau premiers coups de tronçonneuses premiers coups de grisous des habitants.

Publié le par ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

La future école du Pont Boileau va générer à elle seule les coups dans le paysage très agréable de la Vigne-aux-Roses, un quartier dit prioritaire mais pas pour les arbres.

Depuis ce matin, 5 vieux chênes, vestiges de haies bocagères centenaires sont étêtés et rehaussés de manière à laisser passer les camions de construction autour du chantier de l'école. 

Il est prévu de toute façon de sectionner les racines par une tranchée pour amener les réseaux d'eau, d’électricité et de téléphone. « Mais comment empêcher le tassement par les camions et la tranchée près des racines ? » s’interroge un riverain ?

Des badauds ont interpellé les ouvriers pour leur demander ce qu’ils faisaient. Toute la journée les élagueurs ont pu partager avec les habitants, leur étonnement.

« L’emplacement ne paraît pertinent pour personne mais c'est bouclé. Sans respect de l'existant, les nouvelles plantations ne remplaceront pas des arbres de cette valeur. La diversité de l’écosystème que ces arbres ont mis tant de temps à mettre en place, les oiseaux du quartiers risquent fort de déménager puisqu'à terme ces arbres sont voués à mourir (5,10,20 ans , si on leur laisse le temps de mourir.. puisqu'ils apporteront de l'ombre dans les classes ( face fenêtres). Or, la présence d’enfants aux alentours, la crainte du danger de chutes de branches en hiver risque fort de l'emporter bien plus vite » confie un riverain très en colère.

« Il y en a un en particulier au coin du bâtiment H, majestueux, en pleine force de vie tout à fait sain, apaisant même. »

Le manque flagrant de communication sur ces travaux est dérangeant pour un positionnement de l’école qui est loin de faire l’unanimité face à des riverains qui se disent être « mis devant le fait accompli ».

Le quartier de la Vigne-aux-Roses va aussi être l’objet d’une large consultation en vue de sa réhabilitation. Les habitants seront-ils traités comme des vieux chênes ? à suivre…

La Roche-sur-Yon. Future école du Pont Boileau premiers coups de tronçonneuses premiers coups de grisous des habitants.
La Roche-sur-Yon. Future école du Pont Boileau premiers coups de tronçonneuses premiers coups de grisous des habitants.
La Roche-sur-Yon. Future école du Pont Boileau premiers coups de tronçonneuses premiers coups de grisous des habitants.

La Newsletter de mavillesolidaire.com permet, gratuitement et à chaque publication, d’être informé instantanément de chaque nouvelle parution sur ce site, caractérisé par un regard totalement indépendant sur notre ville, La Roche-sur-Yon.

Pour cela, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail dans la colonne de droite à la rubrique « S’abonner ».

La page Facebook ma ville solidaire permet désormais aux utilisateurs qui l’aiment de suivre la sortie de chaque article sur la Roche-sur-Yon dans leur fil d’actualité Facebook.