La Roche-sur-Yon. Europ' Raid ou comment des jeunes vivent l’Europe.

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

Benjamin Laidin est le jeune président de l’association Europ’ Raid. Il a la passion des voyages et l'envie de découvrir l'Europe

« Moi ce qui me passionne, c'est qu'à travers Europ' Raid, nous allons permettre à de plus en plus de personnes de découvrir l'Europe et peut-être de leur faire découvrir une passion qui est la nôtre ». En 2014, il organisait avec des copains le premier Europ' Raid  avec des amis. Ils étaient 12 à parcourir l’Europe afin de casser les préjugés sur les pays de l'Europe de l'Est. « Je me suis rendu compte que ce n'était pas du tout comme on aurait pu l'imaginer. Maintenant, par exemple, j'adore la Roumanie. » En 2015, ce ne sont pas moins de 48 personnes qui vont partir le 1er aout, l’alchimie prend.

Benjamin espère qu’ils reviendront passionnés de l'Europe de l'Est.
Europ’ Raid est son moteur de tous les jours. Le jeune homme de 22 ans n’a que ça en tête, avec ses études de droit qu’il termine à ICES.

« Les premières personnes à qui j’en ai parlé, ce sont mes parents. Comme j'ai toujours plein d'idées, ils ont laissé couler un petit peu en attendant de voir. Au départ pour moi c'était un simple tour d'Europe et ça prend des proportions que je n'avais pas imaginées un an avant. Quand je vois le projet évoluer, je ne le voyais pas comme cela il y a un an et, dans un an, je le verrai peut-être encore autrement. »

Europ’ Raid, c’est une assosiation

Association loi 1901 a été déclarée le 12 décembre 2012. À l'origine, le siège était en Loire-Atlantique. Six mois après la création de l'association, il a été déplacé à l'ICES de la Roche-sur-Yon pour des raisons pratiques.
« L'objectif était simplement de créer un tour d'Europe. Au début, pour ce groupe de jeunes, c'était l'occasion de voyager en Europe. Je me suis découvert une passion pour les pays de l'Europe de l'Est et j'ai voulu la partager avec les gens qui m'entouraient, surtout après les avoir visités lors de la première édition. »
Le principal objectif d' Europ' Raid est de faire découvrir l'Europe Centrale et Orientale qui sont méconnues.
« Nous sommes plutôt sur un rallye d'aventure, photos en découvrant les paysages, les lieux historiques, culturels... Lors de la première édition, nous sommes passés à Auschwitz. Quand on se balade, par exemple, à Sarajevo, et que l'on voit des douilles par terre et des balles sur des monuments, cela ne laisse pas indifférent. »

Côté organisation, le Raid en lui-même, représente 10 % du projet. Les 90 % supplémentaires sont de la communication, de la recherche d’équipages, de la logistique sur place (le tableau de bord, les règlements, les assurances, la préparation des voitures). Côté budget, il n'est pas très gros. Pour avoir un ordre d'idées, pour quatre voitures il faut compter 4500 € par équipage tout compris : logement, carburant, assurance... Et tous les frais de l'association.

Pourquoi avoir choisi le mois d'août ? Le mois d'août est le mois le moins dynamique dans les entreprises, les étudiants sont en vacances au mois d'août et c'est aussi le mois le plus beau pour visiter l'Europe.

Le rallye
Chaque année, Europ' Raid aventure part le 1er août et revient le 23 août, soit 23 jours pour traverser 19 pays. Le rallye relie les deux extrémités de l'Europe : à l'ouest avec les départements de Vendée et de Loire-Atlantique et à l'Est avec Istanbul. 11 489 kms ont été parcourus à l'occasion de la première édition en 2014. L’itinéraire de 2015 est évalué à 10 500 km.

Les objectifs
Culturel.
Le premier est un objectif culturel qui est de découvrir l'Europe Centrale et Orientale.
En 2014, pour le premier Europ’ Raid par exemple, « nous avons visité la maison Buzludzha qui est la maison du parti communiste en Bulgarie et nous n'avions pas le temps d'expliquer son histoire. Cette année, nous allons essayer de le faire pour les monuments visités. L'aspect culturel et donc pour nous la redécouverte de l'histoire de ces pays et c'est passionnant. »

Solidaire.
Le second objectif est solidaire. En 2014, le groupe parlait plus d’humanitaire. Cette année, nous allons essayer de mettre en place des actions solidaires. « Quitte à aller découvrir l'Europe avec des copains en s'amusant. On a toujours un pincement au cœur en sachant que l'on peut aider des gens là-bas sur place. Mais l’année dernière, nous avions décidé d'apporter du matériel scolaire et médical : 250 kilos étaient répartis dans les quatre voitures dans un orphelinat à Lviv 
en Ukraine. Pour 2015, notre objectif est d’apporter jusqu'à 2 tonnes de matériel scolaire dans quatre écoles (deux en Bulgarie et en Roumanie) » Il ne s'agit pas uniquement d'apporter des fournitures scolaires mais de créer des liens de solidarité internationale. L’association travaille sur les liens de jumelage entre les organisations locales et européennes et notamment civiles qui sont, par exemple, jumelés avec des villes de Vendée et de Loire-Atlantique qui vont accueillir les équipages. Des soirées seront organisées avec leurs représentants.

Sportif.
Le troisième objectif est sportif : en parcourant plus de 10 000 km en 23 jours soit 500 km par jour. « 500 km en France ce n'est pas 500 km en Bulgarie, on ne prend pas les autoroutes là-bas, c'est de la petite route. Cela fait beaucoup de temps de conduite. »

Les voitures sont fournies par un sponsor Cara automobiles à la Roche-sur-Yon. L’association a acheté deux voitures l’année dernière. « Ce sont des voitures qui ne coûtent pas très cher maintenant il faut compter entre 500 et 700 € pour une 205. C'est aussi pour cela que nous avons choisi ce véhicule qui consomme par ailleurs très peu de carburant. Avec une 205 de 400 000 km diesels encore aujourd'hui, nous faisons 1000 km avec un plein, ça consomme vraiment très peu. »

L'équipage est constitué de trois personnes. Il y a six heures de route par jour, soit environ deux heures de conduite par jour et par personne.

L'édition 2015
Lors de la première édition, il y avait quatre équipages pour quatre voitures. En 2015, il y aura 16 équipages soit 48 personnes avec une moyenne d'âge de 19 ans (le plus jeune a 18 ans et le plus âgés à 27 ans). Parmi ces équipages, six d'entre eux sont de la Roche-sur-Yon ou des alentours. Chaque équipage est chargé de trouver sa voiture et de la préparer.

En 2015 les équipages ne vont pas se suivre. L'itinéraire est libre entre les bivouacs. Les équipages se donnent rendez-vous le soir aux bivouacs. Il y aura les téléphones, mais l’association cherche des équipements moins onéreux de type CB. Tous les véhicules seront équipés de balise GPS.

Les équipages sont formés d'étudiants qui sont à l'origine du projet. En 2015, l'équipe est constituée d'apprentis, de jeunes ouvriers... Le rallye est ouvert à tous.

Quel avenir pour ce rallye ?
« Je pense que quand on est à l'origine d'un projet comme cela, on aimerait l'idée que de plus en plus de personnes y adhèrent. Le développement pourra facilement conduire à une centaine voire des centaines d'équipages au départ. Passionné d'Europe, j'aimerais bien que cela devienne un événement commun et pas seulement français.

Aujourd'hui, l'itinéraire est formé d'une boucle. Moi, mon projet, c’est que dans plusieurs années, il y ait des départs simultanés d'Italie, de Roumanie, etc. le premier août. J'ai envie de créer un événement qui transcende les frontières. »


Le Raid n’a jamais vraiment cessé pour Benjamin et ses amis « Entre la première édition et la deuxième, j'ai dû passer plus d'un millier d'heures encore hier, c'était toute la journée. Je suis en train de réaliser un carnet de bord, pour les équipages, qui devrait faire 180 pages et j'ai déjà passé entre 150 et 200 heures rien que sur le bord. »

Rendez-vous le 1er août à la Roche-sur-Yon pour le départ de la grande boucle européenne.

Pour aller plus loin :

europraid@gmail.com

entretien réalisé le 28 mai 2015.


La Newsletter de mavillesolidaire.com permet, gratuitement et à chaque publication,  d’être informé instantanément de chaque nouvelle parution sur ce site, caractérisé par un regard indépendant sur notre ville de La Roche-sur-Yon.

Pour cela, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail dans la colonne de droite à la rubrique « S’abonner ».

La Roche-sur-Yon. Europ' Raid ou comment des jeunes vivent l’Europe.