La Roche-sur-Yon. Conseil Municipal du 23 juin 2015.

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

 

Le Conseil Municipal de la Roche-sur-Yon pendant deux heures trente avec 38 points à l’ordre du jour ainsi qu’une intervention du 1er adjoint Philippe Porté.
Voici un résumé non exhaustif du conseil.

Les subventions :
Festival Météores

Le sixième édition du festival météores se tiendra du 23 au 27 septembre 2015.
Les subventions suivantes ont été attribuées :
- 11 500 € à Fuzz’Yon
- 6 000 € à Urban Connexion
- 5 000 e à Break Dance Yonnaise
- 1 000 € à Graffiti Urban Radio
- 500 € à Kplay
Graine d’ID
Subvention exceptionnelle de 13 400 € (5 600 € pour l’achat de produits alimentaire et d’hygiène et 7 800 € pour les tables ouvertes).
Associations de quartiers et coordination
- Vivre à Saint-André : 10 580 €
- Maison de quartier des Pyramides : 132 200 €
- Association d’Animation et de Défense des intérêts du Quartier Nord-Ouest : 98 020 €
- Vallée Verte : 169 285 € (dont 22 000 € dédié à l’Espace Public Numérique
- La Liberté : 97 520 €
- Le Val d’Ornay : 96 310 €
- Jean–Yole : 90 000 €
- Le Bourg : 120 870 €
- Pont Morineau : 89 210 €
- ACYAQ : 540 139 €
Maison de quartier des Pyramides
Subvention exceptionnelle pour la remise aux normes de la cuisine. Budget : coût global 78 127 € dont 18 684,73 € d’équipement. Le conseil municipal accorde une subvention de 11 210,84 € soit 60% du coût d’acquisition des équipements.
Clubs sportifs :
- 400 € ay Club d’Archéologie et de Plongée Subaquatique
- 1 000 € à La Roche Triathlon
- 500 € à La Roche Volley Ball.
Commerçants (Fisac)
- Monsieur Huguenin Morphologia pour travaux d’embellissement intérieur. Montant total : 11 617 €  Subvention 3 484 €.
- Monsieur Piveteau (Camara) : Montant des travaux : 29 883 €, subvention 8 964 €.

A la fin de la séance, Luc Bouard a donné lecture du courrier qu’il a reçu le 20 juin 2015 adressé par Philippe Porté 1er adjoint au Maire de la Roche-sur-Yon dont voici la retranscription.

«  Monsieur le Maire,
Vous avez décidé de mettre fin à mes fonctions de 1er adjoint et j’en prends acte. Aussi, souhaiterai-je intervenir lors du conseil municipal qui se tiendra le mardi 23 juin afin de donner mon sentiment sur votre décision aux membres du conseil et aux Yonnais. Je vous remercie à l’avance de votre accord. (…) »


Le Maire donne la parole à Philippe Porté.

« Monsieur le Maire, mes chers collègues, mesdames, messieurs,
Monsieur le Maire, vous avez décidé, vendredi dernier, de mettre un terme à mes fonctions de 1er adjoint. Je souhaite, dans cette circonstance  m’adresser à mes collègues du conseil municipal et aux Yonnais.
Votre décision repose sur des incompréhensions, sur des différents plus que sur des divergences de lignes politiques. Je tiens à dire ici, sans amertume ni rancœur aucune, ce que je ressens.
Votre décision Monsieur le Maire, repose pour moi sur un sentiment d’injustice. Votre décision est injuste parce que mon objectif  a tout été de réunir, de rassembler toutes forces de la droite républicaine et de la société civile que je représente ici.
Injuste parce que depuis mars 2014, je me suis investie sans relâche dans mes fonctions de 1er adjoint, quotidiennement, jour après jour, heure après heure, avec passion et rigueur. J’y ai consacré toute mon énergie, toute mon expérience. Personne ne peut me reprocher d’avoir une seule fois attenté à la bonne marche de l’administration ou au bon fonctionnement de notre groupe.
Injuste en effet parce qu’il me semble que je paie ma candidature aux élections départementales. Nous n’avons fait, mes colistiers et moi-même, qu’exercer notre liberté dans cette consultation sans penser mettre à mal la majorité de rassemblement. Tous comprendront l’émotion qui est la mienne en cet instant, celle de ma famille et de mes amis. L’instant est difficile, singulier et pénible pour moi. Pour moi, c’est une épreuve. Faut-il pour autant que j’abandonne les Yonnais et la société civile qui me font confiance, qui me soutiennent par leur suffrage et leur témoignage qui me demande de rester, y compris parmi les agents de notre collectivité sans oublier plusieurs de mes collègues du conseil municipal et de l’agglomération.
Aussi, Monsieur le Maire, ai-je décidé de rester. Nous aurons l’occasion dans quelques jours d’évoquer ensemble dans le détail mes futures missions et bien entendu selon les circonstances, je prendrai mes responsabilités comme je l’ai toujours fait.
J’ai décidé de rester parce que j’ai été élu, et non nommé, par les Yonnais. Je suis à leur service sans apriori politique parce que j’estime avoir le droit d’apporter ma différence en apportant ma contribution à la réussite de notre programme que nous avons écrit ensemble auquel j’ai largement contribué. Parce que, il n’y a pas de temps à perdre non plus pour répondre aux attentes des Yonnais.
Grace à la passion exigeante du bien publique, j’ai la satisfaction d’avoir, en toute humilité, aidé de nombreux Yonnais depuis un an et demi déjà et bien avant aussi.
La tâche était immense et passionnante mais je suis toujours aussi déterminé à m’impliquer au service des Yonnais.
Vous l’aurez tous compris, je ne suis pas homme à abandonner malgré les vicissitudes.
Monsieur le Maire, poursuivons ensemble notre travail, poursuivons notre ambition commune, celle de créer les conditions de la réussite pour notre ville. Comme le disait John
Rockefeller « donner n’est pas un devoir mais un privilège ».
Je vous remercie de votre attention.

Luc Bouard rappelle à Philippe Porté qu’il souhaite qu’il reste à ses côtés dans des conditions différentes.

En deux mots :
25 Juin 2015 : tirage au sort du comité de suivi pour la rénovation des Halles.
Prochain conseil municipal le 15 juillet 2015 (délégation et postes d’adjoints).
Aucune communication n’a été faite sur le Festival du Rire.

 

La Roche-sur-Yon. Conseil Municipal du 23 juin 2015.