Le collectif « Vivre ensemble » se mobilise pour Djamel, un bébé de trois semaines.

Publié le par Le blog de ma ville solidaire - La Roche-sur-Yon

À l’appel du collectif « Vivre ensemble » * plusieurs militants se sont réunis devant les grilles de la Préfecture de Vendée à la Roche-sur-Yon de 10 h 30 à 16 h aujourd’hui. Ils dénonçaient  les expulsions répétées qui amènent à reconduire dans des pays qui ne veulent pas des étrangers gravement malades, des bébés de 3 semaines, des hommes et femmes…

Djamil L., né le 17 février 2015 à l'hôpital de la Roche-sur-Yon, est retourné dans le Mobil Home du camping de la Mothe-Achard dès le 20 février où ses parents sont assignés à résidence depuis trois mois, avec son grand frère.

Mardi 24 février, les gendarmes sont venus annoncer que la maman devra désormais signer tous les jours à la gendarmerie : ce qui signifie que l'expulsion peut avoir lieu n'importe quand, à partir des deux semaines du bébé. Avec ses parents et son grand-frère, il rejoindra un trottoir ou un centre fermé de Pologne, avant l'expulsion vers la Tchétchénie. Il laissera à la Roche sa tante réfugiée en situation régulière et ses cousins qu'il n'aura pas eu le temps de connaître.

* Le collectif " Vivre ensemble" composé des associations : La Cimade, SOS Famille, Emmaüs, la Pastorale des migrants, la LDH, Toit Solidaire, CCFD,  Terre Solidaire, PF, CYWC, Secours populaire, ATD Quart Monde et &ESF.

 

Le collectif « Vivre ensemble » se mobilise pour Djamel, un bébé de trois semaines.
Le collectif « Vivre ensemble » se mobilise pour Djamel, un bébé de trois semaines.

Publié dans Vendée, vivrensemble, lrsy, cimade85